REPENTIR


REPENTIR
. s. m.
Regret sincère d'avoir fait ou de n'avoir pas fait quelque chose. Il se dit particulièrement en parlant Des fautes qu'on a commises. Repentir sincère, cuisant. Il en aura un éternel repentir. Il en est au repentir. Être touché de repentir, d'un grand repentir. Verser des larmes de repentir. Le repentir suit ordinairement le crime. Repentir de ses péchés. Je lui ai pardonné sa faute, parce qu'il m'en a témoigné beaucoup de repentir. Il en conçut un grand repentir, un profond repentir, un vif repentir, de vifs repentirs. Un léger repentir.

REPENTIR, en termes de Dessin et de Peinture, signifie, La trace d'une première idée qu'on a voulu corriger. Il y a des repentirs dans ce tableau, on y voit encore l'ovale d'une tête sur laquelle l'artiste a repeint. Les repentirs sont quelquefois la preuve d'un tableau original.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • repentir — (se) [ r(ə)pɑ̃tir ] v. pron. <conjug. : 16> • 1080; bas lat. repænitereIXe; du lat. pænitere, altéré en pænitire 1 ♦ Ressentir le regret (d une faute), accompagné du désir de ne plus la commettre, de réparer. ⇒ regretter, se reprocher (cf.… …   Encyclopédie Universelle

  • repentir — (se) 1. (re pan tir), je me repens, tu te repens, il se repent ; je me repentais ; je me repentis ; je me repentirai ; je me repentirais ; repens toi ; que je me repente ; que je me repentisse ; repentant ; repenti v. réfl. Éprouver un chagrin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • repentir\ se — repentir (se) [ r(ə)pɑ̃tir ] v. pron. <conjug. : 16> • 1080; bas lat. repænitereIXe; du lat. pænitere, altéré en pænitire 1 ♦ Ressentir le regret (d une faute), accompagné du désir de ne plus la commettre, de réparer. ⇒ regretter, se… …   Encyclopédie Universelle

  • repentir — Repentir, d avoir fait quelque chose, Poenitere, Poenitentiam agere, Pigere. Se repentir aucunement, Suppoenitere. Je vous prie qu il ne face point plus ne moins dequoy nous nous repentions apres, Obsecro ne quid plus minusve faxit quod nos… …   Thresor de la langue françoyse

  • repentir — REPENTÍR s. v. căinţă, mustrare, părere de rău, pocăinţă, regret, remuşcare. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  repentír2, repentíri, s.m. (înv.) bucle lungi de păr. Trimis de blaurb, 14.11.2006. Sursa: DAR …   Dicționar Român

  • repentir — I. REPENTIR. Se repentir, v. n. p. Avoir regret d avoir fait, ou de n avoir pas fait quelque chose. Se repentir d avoir offensé Dieu. se repentir de ses pechez, de sa mauvaise conduite. il s en est repenti. il n est pas à s en repentir. vous ne… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • REPENTIR — n. m. Action de se repentir. Repentir sincère, cuisant. Il en aura un éternel repentir. être touché de repentit, d’un grand repentir. Verser des larmes de repentir. Avoir le repentir de ses péchés. Je lui ai pardonné sa faute, parce qu’il m’en a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Repentir — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ce terme recouvre plusieurs sens : au sens de la religion comme de la morale, le repentir désigne un état intérieur exprimant à la fois la prise de… …   Wikipédia en Français

  • REPENTIR — (SE). v. pron. Avoir une véritable douleur, un véritable regret. Se repentir d avoir offensé Dieu. Se repentir de ses fautes, de ses torts, de ses péchés, de ses égarements. Se repentir de sa mauvaise conduite. Il s en est repenti. Il n est pas à …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • REPENTIR (SE) — v. pron. Ressentir le regret d’une faute avec le désir de la réparer ou de n’y plus retomber. Se repentir d’avoir offensé Dieu. Se repentir de ses fautes, de ses péchés, de ses égarements. Se repentir de sa mauvaise conduite. Il s’en est repenti …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)